2ème partie

 
Pour celles qui aiment les voyages
voici la 2ème partie de mon voyage, il y aura une 3ème partie ainsi que des photos
 
CHATEAU DE BOURGOGNE SERCY 15ème
 
Situé dans la vallée de la Grosne (Saône-et-Loire), sur la commune de Buxy,
le Château de Sercy fut une des clefs du Mâconnais avec Brancion, et était notamment
chargé de défendre l’abbaye de Cluny. C’est un Château Fort de plaine adossé à une
colline (appartenant à l’abbaye) que les Seigneurs de Sercy voulurent longtemps
racheter pour s’y retrancher.
 
 
Sercy est la 34376ème ville au classement des communes de France ayant le plus d’habitants.
La ville de Sercy avait une population de 69 habitants au recensement de 1999. Cette ville
appartient au Canton de Buxy.
   
Château de Cormatin
  
 
Le château de Cormatin est situé sur la commune de Cormatin en Saône-et-Loire, dans une
ile de la Grosne. Construit au début du XVIIème siècle, il conserve des détails d’origine rares
comme son escalier et la décoration de certaines pièces. Le château est classé
  
 

 

Seuls subsistent, encadrant une cour d’honneur, le corps de logis principal et une aile disposée
en retour d’équerre. Sur ses trois angles extérieurs, l’ensemble est flanqué de pavillons demi-hors
œuvre eux-mêmes flanqués sur leurs angles intérieurs de tourelles en surplomb sans valeur
défensive. Le corps de logis principal ouvre sur la cour d’honneur par une porte inscrite dans une
travée dorique couronnée d’un édicule que surmonte un fronton encadrant un buste décapité.
On y accède par un perron de cinq marches. Ce corps de logis comprend au centre de sa façade
occidentale un avant-corps d’une travée. L’aile en retour d’équerre ouvre sur la cour par une
porte inscrite entre deux pilastres ioniques.
  
Au milieu de l’aile nord, l’escalier à cage vide est le plus ancien de ce type conservé en France.
Au rez-de-chaussée, les pièces (appartements de la Marquise d’Uxelles notamment) ont
conservé leurs cheminées de bois sculpté, leurs lambris encadrant des panneaux de cuir
de Cordoue, leurs plafonds à la française délicatement peints, leur mobilier, leurs tableaux
L’un des plus anciens plafonds est celui, « à ciel », du cabinet des curiosités ; le lapis-lazuli 
et les dorures du cabinet Sainte-Cécile facilitent le reflet des bougies et donc la lecture.
  
  
Le domaine comporte un parc de douze hectares avec parterres fleuris, grand labyrinthe
de buis et potager à l’ancienne. Un jardin ordonné a existé dès 1620, soit à l’époque de la
construction du château actuel. Simplifié au début du XVIIIe siècle, paysagé vers 1785
avec plantation d’arbres rapportés d’Amérique par Pierre Desoteux après la guerre
d’Indépendance (tulipiers, cyprès chauves, etc.). Le jardin est détruit vers 1815 pour
trouver la terre nécessaire au comblement des douves. Il a été recréé à partir de 1990
après remise en place des terrains.
 

 

   
 

 Le château de Brancion

Le château de Brancion est mentionné pour la première fois au milieu du Xe siècle.
Il est alors détenu par la famille Garoux. Au XIIe siècle il est la propriété de la
famille Gros qui possède alors les deux seigneuries d’Uxelles et de Brancion. En réalité,
à l’époque, elles ne font qu’un. Leur devise en dit long : « Au plus fort de la mêlée ».
  
 

 

Histoire

Entre le XIIe et le XIIIe siècle, la seigneurie de Brancion est un point de passage obligé
par sa situation stratégique. Cette position dominente confère aux seigneur de Brancion
une position dominante déclanchant de nombreux conflits avec les moines de Cluny.
 
L’un des tournants de l’histoire de la seigneurie de Brancion se situe en 1250. Josserand III de
Brancion, compagnon de Saint Louis meurt à la bataille de La Mansourah, en croisade.
En 1259, le duc de Bourgogne, Hugues IV, acquiert les domaines à Henri II, sire de
Brancion et fil de Josserand.
 
Désormais, châtellenie ducale, Brancion connait de nombreux travaux entre le XIIIe
et le XVe siècle. Le château est renforcé, les logis aménagés avec de nouveaux bâtiments
(Logis de Beaujeu). En 1477, après le siège de Nancy et la mort du duc Charles Le Téméraire,
une grande partie du duché de Bourgogne devient propriété du roi. Brancion n’y déroge pas.
S’en suivent des période troublées qui vont voir le déclin du château. Sa prise (la première)
en 1594 au cours des guerres de religions annonce la fin d’un règne. Et ce n’est qu’en 1860
lors de son rachat par Victor de Murard de Saint Romain que Brancion retrouve un
 certain âme. Ce dernier contribue à de premières restaurations.
Le château appartient toujours à cette famille.
L’association « Mémoire médiévale » a signé un bail emphytéotique de 50 ans qu
 lui confère la gestion du château et la maitrise d’ouvrage des travaux de restauration.

 

 
 
 Château de Pierreclos
Le château de Pierreclos est situé sur la commune de Pierreclos en Saône-et-Loire,
sur une terrasse verrouillant la vallée de la Petite Grosne.

Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis décembre 1984.

 

Au bout d’une allée pavée en hérisson, une grille, entre deux petits pavillons couverts
de toits à l’impériale, donne accès à une avant-cour qu’un passage voûté, desservi par une
porte en plein cintre en bossage, surmontée des armoiries des Michon, sépare de la cour du château.
 
Des bâtiments en équerre entourent celle-ci des deux côtés. Au sud-est, se dresse une haute
tour carrée couronnée des consoles d’un chemin de ronde ou de hourds disparus sous un
toit en pavillon à égout retroussé. Contre elle, s’appuie un bâtiment rectangulaire,
orienté nord-sud. Il englobe, sur sa façade occidentale, une tour carrée dans oeuvre
et est flanqué sur son angle nord-ouest d’une grosse tour carrée, cantonné
 d’échauguettes rondes sur culots construites au XIXeme siècle. Cette tour est
coiffée d’un toit en pavillon.
 
Le corps de logis principal en retour d’équerre vers l’est comporte deux étages carrés
dont les couvertures ont été très remaniées. Un bâtiment inachevé s’adosse contre lui
au nord. Ces bâtiments sont desservis, dans l’angle qu’ils forment, par un escalier
intérieur à vis suspenu dont les paliers sont couverts de voûtes d’arêtes
retombant sur les piliers d’ordre toscan.
 
Des communs et les restes d’une ancienne église de la seconde moitié du XIIeme siècle,
dont il ne subsiste que le clocher et le chœur, complètent l’ensemble.
Le château est une propriété privée. Il est ouvert au public.

 

 

 
Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Annie
    Sep 01, 2010 @ 17:56:11

    bonjour Chantal*ils sont magnifiques ces chateaux ça prouve qu\’il y a de beau x chateau x partout en france et pas simplement dans la loire J\’espère avoir un jour l\’occcasion d\’aller en bourgogne car ça m\’a l\’air super beau

    Réponse

  2. Annie
    Sep 01, 2010 @ 17:58:23

    bcp sont privés et sont ouverts au public normal l\’entretien coute tellement cherjtappelle avant de partirbonne fin de journéebises

    Réponse

  3. GEIS CHAT
    Sep 02, 2010 @ 19:13:17

    bonsoir,Et bien, avant d\’aller lire le commentaire d\’Annie je pensais la même chose qu\’elle ! et oui, il n\’y a pas que les châteaux de la Loire dans notre patrimoine culturel !Tu nous donnes envie d\’aller faire un petit tour du côté de la Bourgogne…pour un autre été !! Très belles photos et commentaires intéressants, merci de nous les fiare partagerbonne soirée

    Réponse

  4. MANIK
    Sep 04, 2010 @ 14:53:11

    Super ses chateaux j\’en est vu aussi celui de Cormatin je l\’ai visité avec Jean Claude super entretenuet tres vert Merçi de faire connaitre ses belles regions j\’espere que tu as pu gouter de leurs vins qui esr parrait-il succulent a plus ma douce gros bisous

    Réponse

  5. MANIK
    Sep 04, 2010 @ 14:56:03

    heureusement qu\’il y a le net car prendre des notes en visite on capte pas tout le net cela complete bien les reportage des visite bonne fin de semaine ma douce et bon weekend bisous

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :